La police italienne démantèle un clan mafieux nigérian au nord de l’Italie

Les forces de l’ordre italiennes ont annoncé jeudi l’arrestation de 19 personnes soupçonnées de faire partie d’un clan mafieux nigérian dont les chefs se sont montrés extrêmement violents.

Plus de 300 policiers ont pris part aux arrestations et perquisitions dans neuf localités du nord de l’Italie, situées entre Bergame, Modène et Parme. C’est le fruit de deux ans d’enquête, facilitée par un informateur dans ce clan ressemblant à une véritable secte.

A propos, ont été arrêtés entre autres « ceux qui décidaient des nouvelles initiations, qui dirigeaient les réseaux de prostitution, qui dominaient par la force d’autres organisations criminelles, qui organisaient le trafic de drogue », a précisé la police par voie de communiqué. Afin de rester maître de son territoire, le clan se livrait à « la guérilla urbaine pendant plusieurs jours d’affilée », a-t-elle poursuivi.

D’après les forces de l’ordre, ce clan entre dans la classe des organisations criminelles étrangères ayant adopté les usages de la mafia italienne mais demeurent « profondément rivaux ».

Surnommé Maphite, ce clan a vu le jour au cours des années 1980 – dans la même décennie que d’autres gangs nigérians à l’instar du Black Ax et des Vikings -, avant de se muer en véritable organisation criminelle dans les années 1990. Actuellement, il est implanté dans divers pays de la planète.

Les adhérents à ce clan sont initiés suivant des rites précis, après quoi ils sont tenus de se conformer à un code de conduite très contraignant décrit dans une « bible verte », sous peine de châtiments corporels ou de mort.

A propos de adam eugene

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.