Kaïs Saïed élu président de la Tunisie

L’universitaire conservateur, Kaïs Saied a été élu président de la Tunisie avec 72,71% des voix lors du second tour de la présidentielle tunisienne dimanche, a annoncé lundi l’instance chargée des élections.

Il a obtenu 2,77 millions de voix, contre 1 million pour son adversaire, l’homme d’affaires Nabil Karoui, selon les résultats annoncés par l’Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie).

Saied, 61 ans, devrait prêter serment d’ici fin octobre, selon la présidence. Il doit prendre la relève du chef de l’Etat par intérim Mohammed Ennaceur, nommé pour 90 jours après le décès en juillet du premier président élu démocratiquement au suffrage universel, Béji Caïd Essebsi.

Kaïs Saied, qui n’a aucune expérience du pouvoir et s’est entouré d’une poignée de partisans néophytes en politique, était également arrivé en tête du 1er tour, après une campagne de terrain avec très peu de moyens.

Le candidat Nabil Karoui qui est poursuivi pour fraude fiscale et blanchiment d’argent, a été libéré à quatre jours du second tour. Homme d’affaires et des médias, M. Karoui a été incarcéré le 23 août, dix jours avant le début de la campagne pour le premier tour de l’élection présidentielle, une arrestation qu’il a qualifiée de politique.

Nabil Karoui, qui a attribué son échec à son incarcération durant 49 jours, en pleine campagne, a félicité son rival, lui promettant l’appui de son parti Qalb Tounes, arrivé deuxième aux législatives du 6 octobre.

Le nouveau président a remercié dans une déclaration solennelle «ceux qui ont voté pour lui et ceux qui n’ont pas voté pour lui», leur promettant une relation «basée sur la confiance et le respect de la Constitution».

Le taux de participation de 55%, est supérieur à la participation enregistrée au premier tour le 15 septembre.

A propos de Arsene Severin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.