Ursula Von Der Leyen veut repositionner l’UE sur le continent noir

La nouvelle Présidente de la Commission européenne, Ursula Von Der Leyen, a réservé à l’Afrique (Ethiopie) son premier déplacement hors de l’UE depuis sa prise de fonction le 1er décembre.

Durant son séjour de moins de 24h samedi dernier à Addis-Abeba, Von Der Leyen a discuté avec les responsables éthiopiens, des questions de migrations et de soutien aux opérations sécuritaires en Afrique.

«J’espère que ma présence à l’Union africaine (UA) pourra envoyer un fort message politique, parce que le continent africain et l’Union africaine comptent pour l’Union européenne et la Commission européenne», a assuré l’ancienne ministre allemande de la Défense, Mme Von Der Leyen, après avoir rencontré au siège de l’Union africaine, le président de la commission de l’UA, le Tchadien Moussa Faki Mahamat.

«Pour nous, pour l’Union européenne (UE), vous êtes plus qu’un voisin», a ajouté, à l’issue de cette rencontre, Mme Von Der Leyen, qui veut faire de l’Europe le premier continent neutre sur le plan climatique d’ici à 2050 et doit présenter le 11 décembre un «Pacte vert», assurant que l’Afrique et l’Europe pourraient collaborer à la lutte contre le réchauffement climatique.

Avec le Premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed, qui doit recevoir mardi à Oslo le prix Nobel de la paix, elle a discuté du soutien que peut apporter l’UE à l‘Éthiopie, qui se prépare à des élections générales en mai 2020. Elle a félicité son hôte pour cette récompense et pour avoir su faire la paix avec l’Érythrée.

La rencontre a été couronnée par la signature des accords d’aide financière de 170 millions d’euros de l’UE à l’Éthiopie. Sur ce total, 100 millions d’Euros seront consacrés aux transports et aux infrastructures, 50 millions au secteur de la santé, 10 millions aux élections et 10 autres millions d’Euros à la création d’emplois.

Pour rappel, l’UE est le principal partenaire commercial de l’Afrique, et sa première source d’investissement et d’aide au développement.

Après ses rencontres avec Faki et Abiy, Mme Von Der Leyen devait rencontrer la présidente éthiopienne, Sahle-Worke Zewde, qui est également la première femme à occuper cette haute fonction dans ce pays.

A propos de Arsene Severin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

six − 2 =