Le président nigérian Buhari condamne l’attaque contre la résidence de Goodluck Jonathan

Le président du Nigeria, Muhammadu Buhari a condamné avec fermeté l’attaque perpétrée par des hommes armés contre la résidence de campagne d’Otuoke de l’ancien président, Goodluck Jonathan, dans l’Etat de Bayelsa au Sud du pays.  

L’assaut était intervenu dans la matinée du mardi 24 décembre, pendant que Goodluck Jonathan était absent de sa maison bâtie au bord de l’Atlantique. Les assaillants auraient rejoint la résidence par un canot rapide.

Un garde rapproché de l’ex-président a été tué. Les échanges de tirs avec l’armée venue en renfort se sont soldés par la mort de trois assaillants, tandis que les autres ont pu prendre la fuite.

Après avoir manifesté sa sympathie à son prédécesseur, Buhari a assuré que la protection de la vie de l’ancien dirigeant et de tous les citoyens du pays continuera d’être la principale préoccupation de son administration.

Le chef de l’Etat a aussi félicité les soldats de garde pour leur bravoure, et exprimé ses condoléances aux membres de la famille et à l’armée pour le soldat tué. Un autre militaire a été blessé.

Une enquête a été ouverte par le Delta Safe, la Force opérationnelle interarmées chargée d’assurer la sécurité et la sûreté à Bayelsa, pour identifier les assaillants et comprendre les raisons de leur attaque et les poursuivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.