Le Covid-19 a finalement eu raison des JO de Tokyo

Tout comme l’Euro, les Jeux olympiques, qui devaient initialement se tenir du 24 juillet au 9 août 2020 à Tokyo ont été reportés à l’été 2021 à cause de la pandémie du Covid-19 qui sévit partout dans le monde.

A 4 mois de l’ouverture des olympiades, le Japon, avec l’accord du Comité international olympique (CIO), a décidé de reporter le JO-2020. Le Premier ministre japonais, Shinzo Abe a annoncé ce mardi 24 mars, le report d’un an des Jeux olympiques de Tokyo, évoquant la pandémie du coronavirus.

Shinzo Abe dit avoir demandé au président du Comité international olympique, Thomas Bach, avec lequel il s’est entretenu au téléphone ce mardi, de repousser l’événement d’un an.

Le CIO a pleinement accepté cette décision et les Jeux d’été auront lieu au plus tard pendant l’été 2021, a déclaré le Premier ministre japonais à la presse.

«Dans la conjoncture actuelle et sur la base des informations transmises par l’OMS aujourd’hui, le président du CIO et le premier ministre japonais sont arrivés à la conclusion qu’afin de préserver la santé des athlètes, de toutes les personnes associées à la préparation des Jeux Olympiques et des membres de la communauté internationale, les Jeux de la XXXIIe Olympiade à Tokyo devaient être reprogrammés après 2020 mais au plus tard à l’été 2021», indique un communiqué du CIO.

Aussi, il a été décidé que la flamme olympique resterait au Japon. Il a également été convenu que le nom des Jeux ne changerait pas et serait toujours : Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo 2020.

Il est à noter que c’est la première fois en temps de paix que les JO sont reportés.

Pour rappel, la semaine dernière le CIO avait décidé de maintenir les JO estimant que « la situation actuelle du Covid-19 ne devrait pas impacter les «préparatifs» pour les JO, ni les jeux en eux-mêmes».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.