Le président Idriss Deby annonce que le Tchad est «nettoyé» de Boko Haram

Le chef de l’Etat tchadien Idriss Deby a annoncé ce dimanche, que toute la partie tchadienne du Lac Tchad où se trouvaient des éléments de Boko Haram a été nettoyée dans le cadre de l’opération «Colère de Bohoma» lancée, après la mort de plus de 90 soldats tchadiens suite à une attaque du groupe terroriste nigérian.

«Il n’y a pas un seul Boko Haram aujourd’hui au Tchad. Deux postes de commandement essentiels dans le lac Tchad ont donc été repris par nos forces et elles ont détruit sérieusement Boko Haram. Le peu qui reste sont soit rentrés au Niger, soit au Nigeria, soit au Cameroun. C’est fini pour ce qui concerne notre pays, et il n’y a donc plus de terroristes maintenant», a déclaré le président Deby.

Il a aussi indiqué que «le Tchad est seul» face à Boko Haram, assurant que ses voisins manquent d’engagement alors que son armée a obtenu des résultats.

Deux des cinq départements de la province du Lac, au Tchad, avait été déclarés «zone de guerre» par les autorités tchadiennes qui promettaient une «riposte foudroyante» après la mort de 98 soldats tchadiens dans une attaque du groupe jihadiste Boko Haram.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.