Covid-19 : Plaidoyer pour un vaccin gratuit pour tous

Un « vaccin pour le peuple », gratuit et accessible à tous contre la Covid-19, c’est l’appel lancé par une centaine de leaders à travers le monde, dont les présidents africains Cyril Ramaphosa, Nana Akufo-Addo et Macky Sall, ou encore la prix Nobel de la paix, la libérienne Helene Johnson Sirleaf.

A l’unisson, ils ont exprimé leur vœu de voir développer un « vaccin pour le peuple » dans le cadre de la lutte contre le nouveau coronavirus, avec la levée de «tous les obstacles au développement et au déploiement rapide des vaccins et des traitements».

Dans une lettre ouverte publiée en ligne, ce jeudi 14 mai, ces personnalités, ainsi que de nombreux experts et d’anciens dirigeants politiques et d’organisations, soulignent que la découverte d’un vaccin est «notre meilleur espoir de mettre un terme à cette douloureuse pandémie mondiale».

«Il s’agit d’une crise sans précédent et elle exige une réponse sans précédent», a déclaré l’ancienne Présidente du Liberia, Ellen Johnson Sirleaf.

«Tirant les leçons de la lutte contre le virus Ebola, les gouvernements doivent lever tous les obstacles au développement et au déploiement rapide des vaccins et des traitements», a-t-elle soutenu, assurant qu’« aucun intérêt n’est plus important que la nécessité universelle de sauver des vies».

« Lorsqu’un vaccin sûr et efficace sera développé, il devra être produit rapidement à grande échelle et mis gratuitement à la disposition de tous, dans tous les pays. Il en va de même pour tous les traitements, diagnostics et autres technologies contre le nouveau coronavirus », lit-on dans cette lettre.

« Le vaccin COVID-19 ne doit appartenir à personne et doit être gratuit pour tous. Les platitudes diplomatiques ne suffisent pas – nous avons besoin de garanties juridiques, et nous en avons besoin maintenant » a dit, pour sa part, Helen Clark, ancienne première ministre de la Nouvelle-Zélande.

Ainsi, ces personnalités appellent à la création d’un « accord mondial sur les vaccins, les diagnostics et les traitements Covid-19 » mis en œuvre sous la direction de l’Organisation mondiale de la Santé «OMS».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.