Nigeria : un avion britannique saisi pour violation de l’interdiction de vols commerciaux

Les autorités nigérianes ont saisi un avion britannique opérant des vols commerciaux au Nigeria, alors que la compagnie Flair Aviation, responsable de l’appareil, n’avait reçu que l’autorisation d’effectuer des vols humanitaires dans le pays, dans le cadre des mesures prises pour contrer la propagation de la pandémie du Covid-19.

Le ministre nigérian de l’aviation, Hadi Sirika a déploré ce dimanche sur son compte twitter, la violation de l’interdiction au Nigeria, des vols commerciaux par la compagnie britannique.

Il a déclaré que l’appareil a été «saisi et l’équipage interrogé». La compagnie devrait s’attendre à «une amende maximale», a prévenu le ministre Sirika, estimant  que «c’est le mauvais moment pour essayer de tester » la « détermination » des autorités nigérianes à agir.

Le Nigeria, pays le plus peuplé d’Afrique, avait fermé ses frontières terrestres et interdit tous les vols internationaux en fin mars, avant de décréter le confinement ciblé des grandes villes de Lagos et d’Abuja en vue d’endiguer la pandémie. Seuls des vols spéciaux sont autorisés, notamment humanitaires.

Le dernier bilan de la pandémie au Nigeria fait état de 5.959 cas infectés par le Covid-19, dont 1.594 guérisons et 182 décès.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.