MERCER : La ville seychelloise de Victoria, est la plus chère en Afrique

Le cabinet MERCER vient de rendre public son rapport 2020 sur les villes les plus chères du monde pour les expatriés. Dans ce classement, porté sur 209 villes, figurent 42 villes africaines avec en tête la ville Victoria des Seychelles.

Selon l’analyse de Mercer, la ville la plus chère en Afrique est Victoria (14ème mondiale) tandis que la capitale de la Tunisie, Tunis (209ème), se retrouve être la ville la moins chère au monde pour les expatriés.

Dans le Top5 africain, Victoria est suivie de N’Djamena (Tchad, 15ème), de Lagos (Nigeria, 18ème), de Kinshasa (RDC, 24ème) et de Libreville (Gabon, 33ème).

Viennent ensuite les villes d’Abidjan (Côte d’Ivoire, 36ème), de Brazzaville (Congo, 44ème), de Bangui (Centrafrique 49ème), de Yaoundé (Cameroun, 56ème) et d’Accra (Ghana, 57ème)  qui clôturent le Top 10 continental.

En Afrique du Nord, c’est Casablanca, 19ème africaine et 121ème mondiale, qui se retrouve sur la première marche du podium. La ville marocaine arrive devant la capitale égyptienne, Le Caire (20ème africaine, 126ème mondiale). Rabat (Maroc), prend la troisième place en Afrique du nord. La capitale administrative marocaine occupe la 24ème place sur le continent et la 159ème mondiale.

Cette année, le rapport Mercer indique que six des dix villes les plus chères au monde sont asiatiques. Selon le classement, Hong Kong est la ville la plus chère au monde pour les expatriés.

Le classement effectué par Mercer prend en compte plusieurs critères dont le coût du logement, du transport, de l’alimentation, de l’habillement, des articles ménagers et le divertissement dans les villes étudiées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.