Nigeria : Jonathan reconnaît la victoire de Buhari à la présidentielle

Le président nigérian Goodluck Jonathan a déclaré avoir tenu sa promesse en organisant des élections libres et justes, dans un communiqué dans lequel il a reconnu sa défaite face à Muhammadu Buhari. « J’ai promis à ce pays des élections libres et justes. J’ai tenu ma parole », a dit le président sortant, 57 ans, dans un communiqué publié peu après l’annonce des derniers résultats partiels de l’élection présidentielle, qui ont donné une avance de 2,75 millions de voix à M. Buhari.

L’ancien putschiste Muhammadu Buhari a en effet remporté mardi la présidentielle au Nigeria avec 2,57 millions de voix d’avance sur le sortant Jonathan, lors de l’élection la plus serrée de l’histoire du pays le plus peuplé d’Afrique, selon les résultats officiels proclamés mercredi.

la Commission nationale électorale indépendante (Inec) a précisé que M. Buhari, 72 ans, du Congrès progressiste (APC), avait remporté l’élection avec 15.424.921 voix ou 53,9% des 28.587.564 suffrages exprimés. Son rival, Goodluck Jonathan, 57 ans, du Parti démocratique populaire (PDP), a obtenu 12.853.162 voix (44,96%) à l’élection qui s’est déroulée samedi et dimanche.

Dans un pays souvent secoué par des violences post-électorales, M. Jonathan a appelé les Nigérians mécontents du scrutin à le contester par les voies légales, avant d’ajouter: « Aucune ambition personnelle ne vaut le sang d’aucun Nigérian. L’unité, la stabilité et le progrès de notre cher pays est plus important que tout le reste ».

A propos de Abuja © 2015 Agence Afrique

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.