Côte d’Ivoire : Le procès de Simone Gbagbo se poursuivra « sans elle»

L’ex-première Simone Gbagbo a refusé une nouvelle fois ce jeudi, de comparaître dans son procès pour crimes contre l’humanité devant la Cour d’assises d’Abidjan qui a décidé de poursuivre les audiences en son absence.

Selon le document lu par le greffier du tribunal, l’ex-première dame qui a reçu l’huissier venu lui adresser la sommation de comparaître, s’est interrogée sur l’opportunité de sa présence à ce procès, «sans sa défense’’. « Comment voulez-vous que je me présente à l’audience sans ma défense » a-t-elle dit.

« Nous passerons outre sa présence pour les débats. Le procès est renvoyé au mardi 6 décembre », a déclaré le président de la cour, le juge Boiqui Kouadjo, après constatation de l’absence de l’accusée et de ses avocats.

La cour d’assises a par ailleur,s saisi Me Abbé Yao, le bâtonnier de l’ordre des avocats de Côte d’Ivoire, pour commettre des avocats d’office à l’ex- première Dame dans un délais de 72 heures.

« Si le conseil de l’ordre n’arrive pas à ramener (au tribunal) les avocats initialement constitués, il sera dans l’obligation de commettre de nouveaux avocats pour continuer cette audience » a réagi le bâtonnier qui a pris part à l’audience de ce jeudi.

Il a cependant assuré que ce délai de 72 heures accordé par la Cour « sera mis à profit pour essayer de parvenir à débloquer la situation ».

La comparution de personnalités ivoiriennes, proche du pouvoir, jugé «nécessaire» par les avocats de la défense, est depuis quelques semaines la source de discorde entre les parties.

Revenus lundi au procès après deux semaines de suspension, les avocats de Simone Gbagbo ont à nouveau suspendu leur participation au procès, pour protester contre la décision de la cour d’assises de passer outre la comparution de ces personnalités dont Guillaume Soro, le président de l’assemblée nationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.