Coronavirus : Le Sénégal n’a pas les moyens de rapatrier ses étudiants de la Chine

Le président sénégalais, Macky Sall a jugé «hors de portée» de son pays le rapatriement de la douzaine d’étudiants sénégalais se trouvant actuellement à Wuhan, épicentre de l’épidémie de coronavirus en Chine, faute de moyens logistiques pour les acheminer et les accueillir en toute sécurité.

«Même les grands pays qui ont pu faire des rapatriements l’ont fait avec beaucoup de difficultés. Cela requiert une logistique tout à fait hors de portée du Sénégal», a expliqué le président Sall lors d’une cérémonie à Dakar lundi.

Le président Macky Sall, dont les propos ont été diffusés sur la radio privée sénégalaise RFM, précise qu’il faut des avions spéciaux (militaires) qui puissent aller sur place et du personnel qualifié, et lorsque ces personnes reviennent, «il faut pouvoir les mettre en quarantaine dans un lieu équipé en conséquence, ce qui n’est pas encore le cas pour le moment de notre pays et des pays africains».

Douze étudiants sénégalais se trouvent actuellement à Wuhan et ont demandé à être rapatriés, selon la presse locale.

Le Maroc a rapatrié dimanche 167 ressortissants essentiellement des étudiants qui se trouvaient à Wuhan et les a placés dans des structures hospitalières où ils resteront  sous surveillance médicale étroite pendant «20 jours».

Ces rapatriés étaient accompagnés d’une équipe médicale civile et militaire, qui les a ensuite conduits jusqu’à des sites dédiés, à savoir l’hôpital Sidi Saïd de Meknès (centre) et l’hôpital militaire Mohamed-V de Rabat, a indiqué le ministère de la santé dans un communiqué.

Le Maroc n’a enregistré aucun cas à ce jour du virus qui a contaminé depuis décembre en Chine, plus de 20.400 cas confirmés dont 425 décès, selon un dernier bilan de l’épidémie du coronavirus en Chine publié hier mardi.

Le virus a été signalé dans une vingtaine de pays. L’Afrique est pour l’heure épargnée, et les gouvernements du continent ont renforcé les mesures de prévention, notamment dans les ports et les aéroports.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.