Après le discours historique d’Addis-abeba, Mohammed VI à Juba

Après Addis-Abeba où il a prononcé un discours  longuement ovationné par les chefs d’Etats africains à l’occasion du retour du Maroc au sein de l’Union africaine, le roi Mohammed VI a entamé mercredi une visite officielle au Soudan du Sud, qui s’inscrit sous le signe de la solidarité et de l’action inter-africaine.

Dans son discours devant le 28ème sommet de  l’Union africaine, mardi dans la capitale éthiopienne, le souverain marocain avait d’ailleurs insisté sur l’engagement du royaume en faveur du développement du Continent. «C’est la voie de la solidarité, de la paix et de l’union que le Maroc a choisie», a-t-il dit. Et c’est visiblement cet aspect des relations entre pays africains que Mohammed VI semble privilégier dans sa visite au Soudan du Sud.

Le roi a été chaleureusement accueilli à l’aéroport international de Juba par le président du Soudan du Sud, Salva Kiir. Quelques jours plus tôt, le souverain chérifien avait ordonné le déploiement d’un d’un hôpital de campagne qui est tenu par 20 médecins de différentes spécialités.

Un geste de forte portée humanitaire, qui bénéficie aux personnes se trouvant en situation de précarité dans le plus jeune Etat africain, dont l’indépendance ne date que de 2011 et qui est encore aux prises avec la guerre civile.

L’installation de cet hôpital de campagne de 60 lits et équipé d’un laboratoire d’analyses médicales et d’une pharmacie dotée d’importants lots de médicaments, a été saluée par Juba. Taban Deng Gai, le premier vice-président du gouvernement du Soudan du Sud a salué cette initiative, estimant qu’elle illustrait l’engagement du Maroc en faveur des « valeurs de solidarité » entre africains.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.