La Somalie a un nouveau gouvernement

Le nouveau Premier ministre somalien, Hassan Ali Khaire a dévoilé ce la composition de son nouveau gouvernement comptant 26 ministres, dont six femmes, une première dans le pays depuis 1991.

A ces femmes, Ali Khaire a confié les portefeuilles de la Santé, des Transports et Ports, du Commerce, des Droits de l’homme ou encore de la Jeunesse et des Sports. Les principaux postes dont celui des Affaires étrangères et de la Défense sont restés l’apanage des hommes. «Je les ai choisis pour leur capacité, leur intégrité», a précisé le Premier ministre lors de son discours.

Toutefois, le chef du gouvernement n’a pu établir son équipe qu’après un mois d’intenses tractations, nécessaires pour répondre au besoin de l’équilibre clanique qui régit la politique somalienne.

La lutte contre le groupe terroriste Al Shebab sera un des grands défis auxquels le nouveau gouvernement devra faire face. Juste quelques heures après l’annonce de la composition du gouvernement, au moins cinq personnes ont trouvé la mort dans l’explosion d’un minibus, à un barrage des forces de sécurité dans le centre de Mogadiscio.

Cette puissante explosion, produite à environ 500 mètres du palais présidentiel, a été naturellement attribuée au mouvement djihadiste Shebab qui a juré d’anéantir le gouvernement central somalien, soutenu par la communauté internationale et par la force de l’Union africaine en Somalie (Amisom) forte de 22 000 hommes.

Le pays est aussi confronté à une crise humanitaire majeure alimentée par une sécheresse aiguë qui a été déclarée catastrophe nationale en février dernier. Selon l’OMS, plus de 6,2 millions de Somaliens (la moitié de la population) ont besoin d’une aide humanitaire d’urgence, dont près de trois millions souffrent de la faim. La nouvelle équipe gouvernementale devra aussi s’atteler à cette question.

Le nouveau gouvernement devra être approuvé par le Parlement dans les jours à venir. Le chef du gouvernement, 49 ans, nommé le 23 février par le président nouvellement élu Mohamed Abdullahi Mohamed, est issu de la diaspora et possède une double nationalité somalienne et norvégienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.