Le Maroc enregistre en 2016 un excédent dans ses échanges commerciaux avec la CEDEAO

Alors que les échanges commerciaux entre le Maroc et la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest CEDEAO ne font que s’accroitre depuis une quinzaine d’années, la balance commerciale entre les deux partenaires a dégagé, en 2016, un excédent de 7,5 milliards de dirhams (environ 787 millions de dollars) au profit du Maroc, selon le rapport économique et financier qui accompagne le projet de loi de finances 2018 de ce pays.

Toujours en 2016, les échanges commerciaux entre Maroc et les pays de la CEDEAO ont atteint un montant de 9,5 milliards de dirhams (environ 997 millions de dollars). En 2000, ce chiffre s’élevait à 1,5 milliard de dirhams (environ 157 millions de dollars).

Soulignons que l’organisation ouest-africaine occupe la première place parmi les partenaires commerciaux du Maroc en Afrique.

Forts de cette collaboration économique, les deux partenaires essaient aussi d’élargir leur coopération à d’autres domaines. Lundi 30 octobre, le Parlement du Maroc et le Parlement de la CEDEAO ont signé, à Rabat (capitale marocaine), une convention cadre de coopération, visant le renforcement de leurs relations et la mise sur pied d’une solide coopération dans divers domaines.

Dans ce cadre, une Commission paritaire de réflexion Parlement Marocain/Parlement de la CEDEAO sera mise en place prochainement. Elle sera composée de onze membres dont des députés de chaque Parlement.

«Le Maroc a franchi d’importants pas vers l’intégration au sein de la CEDEAO et la signature de cette convention cadre consolide l’initiative marocaine», s’est félicité Habib El Malki, président de la Chambre des représentants au Maroc, s’adressant à la presse.

Pour sa part, le président du Parlement de la CEDEAO, Mustapha Cisse Lo, a reconnu que «le Maroc constitue un poids lourd en Afrique et une zone de transit vers l’Europe».

A propos de Rabat© 2017 Agence Afrique

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.