Algérie : L’otage français, Hervé Gourdel a été décapité

Le Président françaisFrançois Hollande, a confirmé mercredi l’exécution d’Hervé Gourdel, par un groupe de djihadistes algériens, qui le retenaient en otage dans les montagnes de Kabylie.

Les ravisseurs, ayant accordé au gouvernement français un ultimatum de 24h, avant de mettre à exécution leur menace, si la France n’arrêtait pas ses frappes aériennes contre l’Etat Islamique (EI) en Irak.

Une fois passé ce délai, les djihadistes ont posté une vidéo sous-titrée : « Message de sang pour le gouvernement français » montrant l’exécution sommaire du guide de montagne Gourdel. On y voit l’otage français à genoux, entouré par 4 hommes cagoulés et armés. Avant de dire adieu à sa femme et à ses enfants, Hervé Gourdel, aurait prononcé un message à l’adresse du président français : « Hollande, tu as trop suivi Obama ».La scène est, à quelques détails près, semblable à celle des otages américains et britanniques ayant été exécutés de la même manière en Irak par les combattants de l’EI.

Hervé Gourdel, âgé de 55 ans, avait été kidnappé dimanche après-midi dans le massif du Djurdjura aux environs de Tizi Ouzou, une région montagneuse située à100 kilomètres à l’Est de la capitale algérienne, par Jound Al khilafah, un groupuscule terroriste algérien qui a fait allégeance à l’Etat Islamique.

Le chef de l’Etat français qui participait aux travaux de l’Assemblée générale de l’ONU à New York, a vivement condamné l’assassinat d’Hervé Gourdel, promettant que les opérations militaires aériennes contre les terroristes de l’EI en Irak allaient continuer « tout le temps nécessaire».

Le président Hollande a de même précisé qu’un conseil de défense se réunira jeudi à Paris, afin de fixer les missions assignées aux opérations militaires françaises et les moyens de renforcer la protection des ressortissants français à l’étranger.

A propos de © 2016 Agence Afrique