Algérie: Le général Gaid Salah futur président après Bouteflika

Le général  de Corps d’Armée Ahmed Gaid Salah, chef de l’état major de l’armée populaire algérienne, serait le prochain président de l’Algérie après le président Abdelaziz Bouteflika, selon des analystes stratégiques.

La junte militaire algérienne veut reprendre les rênes du commandement après le limogeage effectué dans ses rangs durant l’été 2018.

Les militaires pointent du doigt Said Bouteflika, frère cadet et conseiller de l’actuel président, d’être l’instigateur de ce remuement dans les forces armées algériennes.

L’expérience, la sagesse et le potentiel, marquent le profil du général Ahmed Salah, qui serait la personne idéale pour la préservation de l’unité du pays.

Un consensus pourrait être trouvé entre les différents partis politiques et l’armée pour apaiser les tensions et faire barrage aux expectatives de Said Bouteflika.

A propos de François Saint-Sauveur

Journaliste Ex RFI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.