L’investissement au centre des débats du 23ème Forum Horizons Maroc

La 23ème édition du Forum Horizons Maroc, premier salon de recrutement marocain à l’étranger, qui s’est tenue à Paris en France, a débattu entre autre de l’investissement dans le Royaume.

Une conférence-débat sur le thème « l’investissement au Maroc : Etat des lieux et perspectives d’avenir », a été animée par l’Association des Marocains des Grandes Ecoles et Universités (AMGE-Caravane).

Différents sujets pouvant intéresser les jeunes étudiants marocains mais également les professionnels marocains et étrangers qui souhaitent venir investir au Maroc ont été ainsi abordés.

Quelles opportunités offre le marché marocain? Quels marchés faut-il cibler ? Start-up, PME/PMI ? Quelles sont les aides mises en place par le gouvernement ? Quelles barrières peut-on rencontrer et quelles relations Public-Privé pour rendre l’investissement et le développement plus faciles ?, sont autant de question qui ont ponctué le déroulé de cette conférence-débat.

«Le retour au Maroc est une question de foi», a déclaré le Secrétaire d’Etat marocain chargé de l’investissement, Othmane El Ferdaous, après avoir partagé avec le public présent, composé majoritairement de jeunes étudiants marocains, son parcours d’étudiant à l’étranger, celui professionnel et sa décision de retourner au Maroc. Ainsi, il a recommandé à ces jeunes de «toujours maintenir la relation avec le Maroc là où ils se trouvent».

Les jeunes constituent un «énorme potentiel» pour le Maroc, a insisté El Ferdaous, avant de faire une présentation sur les opportunités d’investissement au Maroc, dans laquelle, il a expliqué la facilitation fiscale que le Maroc offre aux entreprises qui investissent sur son territoire.

Les prochaines Assises nationales de la fiscalité, prévues en mai prochain à Skhirat, vont complètement modifier la politique fiscale dans le Royaume, a-t-il promis, invitant les jeunes étudiants marocains à s’approprier la nouvelle charte de l’investissement et à y apporter leurs remarques et suggestions.

A propos de adam eugene

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.