Airbus en discussion avec l’Ethiopie et la Chine pour de nouveaux contrats

Le constructeur aéronautique européen Airbus mènent actuellement des discussions pour une éventuelle nouvelle commande d’Ethiopian Airlines dans le cadre du renouvellement de sa flotte, a révélé jeudi, une source proche de la présidence française.

Cette question aurait été abordée entre le président français Emmanuel Macron et le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed, lors de la visite du chef de l’Etat français le 12 mars à Addis-Abeba, poursuit la source à l’Elysée jugeant le contexte «favorable» à une telle transaction. L’Ethiopie compte ajouter quelques appareils, à une commande déjà signée, portant sur les Airbus A350 et 320.

Les négociations entre l’Ethiopie et Airbus interviennent après le crash d’un Boeing 737 MAX 8 de la compagnie Ethiopian Airlines, le 10 mars dernier près d’Addis-Abeba, et qui s’était soldé par la mort des 157 passagers et membres d’équipage de l’appareil. Depuis, plusieurs pays et compagnies aériennes du monde ont immobilisé au sol leurs Boeing 737 MAX, jusqu’à nouvel ordre.

Par ailleurs, une autre source à l’Élysée a évoqué de « signaux positifs » concernant la finalisation prochaine d’un contrat avec la Chine portant sur une commande de 184 Airbus A320.

Cette méga-commande d’Airbus avait été arrachée, en janvier 2018, par Macron qui avait alors annoncé un montant de plus de 18 milliards de dollars (15 milliards d’euros) au prix catalogue.

Quelques mois plus tard, le Premier ministre français, Edouard Philippe, avait affirmé que les négociations avançaient sur cette commande d’appareils destinés à 13 compagnies chinoises.

Le président chinois, Xi Jinping est attendu le 25 mars prochain à Paris, où ce contrat sera au menu de ses discussions avec les dirigeants français, précise la même source.

Vraisemblablement, les déboires de Boeing et son 737 MAX semblent profiter à l’avionneur européen. Alors que l’action du constructeur américain a subi un coup dur en bourse, celle de son concurrent est en train de prendre de l’envol.

A propos de Arsene Severin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.