Afrique du Sud: la banque des BRICS pourrait prêter 780 millions de dollars à Eskom

La New Development Bank (NDB) compte prêter jusqu’à 780 millions de dollars à la compagnie sud-africaine d’électricité Eskom, en proie à de sérieuses difficultés financières et de fourniture d’énergie, a révélé l’agence Bloomberg.

D’après le même organe de presse, la banque des BRICS mène, en ce moment, des discussions avec le gouvernement sud-africain dans le but de conclure l’opération dans l’espoir d’alléger une partie de la pression exercée sur le réseau électrique sud-africain, a confirmé le président de la NDB, K.V. Kamath.

De manière plus détaillée, la NDB va prêter une enveloppe de 480 millions de dollars pour moderniser le matériel de désulfuration des gaz de combustion de sorte à rendre la centrale de Medupi conforme aux nouvelles normes environnementales. Un second prêt de 300 millions de dollars servira à la réalisation d’une nouvelle installation destinée à améliorer la capacité de stockage en Afrique du Sud.

Grâce à ces prêts, Eskom va pouvoir souffler un peu et entamer une des pistes de sortie de crise envisagée par les autorités sud-africaines. Dans le but de redresser cette compagnie publique, un plan de sauvetage de 4,8 milliards de dollars sur trois ans est en cours d’étude et devrait aboutir à la scission d’Eskom en trois entités – une société de production, une autre de transport et une dernière de distribution d’électricité – dans l’objectif de l’aider à maîtriser ses coûts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.