RDC : Le FCC regrette les propos «militants» de Tshisekedi aux USA

Le Front Commun pour le Congo (FCC) a salué lundi dans un communiqué, la première visite officielle aux Etats-Unis du nouveau président de la République démocratique du Congo (RDC), Félix Tshisekedi, mais il a regretté certains propos tenus par le chef de l’Etat contre le régime de son prédécesseur.

Si la plateforme dirigée par l’ex-président Joseph Kabila s’est réjouit des perspectives de coopération entre les USA et la RDC, elle a «regretté, cependant, la teneur de certains propos militants tenus par le Chef de l’Etat à l’occasion de cette visite, sollicitant l’appui d’une puissance étrangère pour, selon lui, déboulonner le système dictatorial en RDC».

Les 18 regroupements politiques du FCC ont estimé que les «attaques gratuites et accusations infondées» du président «remettent, en effet, gravement en cause l’héritage démocratique ancré dans notre pays depuis 2006 et qui s’est traduit par la toute première passation pacifique et civilisée du pouvoir à la magistrature suprême jamais intervenue en RDC».

A propos de Arsene Severin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.