La marine libyenne reconduit 161 migrants dans le pays

Deux canots pneumatiques transportant 161 migrants dont 15 femmes et cinq enfants, ont été interceptés par les gardes-côtes libyens en Méditerranée à près de 150 kilomètres au nord-ouest de la localité libyenne d’Al-Khoms, ont annoncé la marine libyenne et le Haut Commissariat de l’ONU pour les Réfugiés (HCR).

Par ailleurs, quinze autres migrants ont été reconduits à Zouara, localité située à 120 kilomètres à l’ouest de la capitale libyenne, Tripoli, a indiqué le HCR.

En l’espace d’une semaine, 272 migrants ont été ramenés sur la côte libyenne, selon la même source. Mercredi dernier, la marine libyenne avait ramené à Khoms 96 candidats à l’exil.

Depuis début 2019, les gardes-côtes libyens ont « intercepté ou secouru » 1 287 personnes lors d’une quinzaine d’opérations de sauvetage. Néanmoins, ils estiment que le phénomène est considérablement en baisse en comparaison avec les chiffres des années précédentes.

Depuis le déclin du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, la Libye n’est jamais sortie du chaos. Cette situation a contribué à muer ce pays en un point de repères de bon nombre de migrants qui souhaitent fouler le sol européen au péril de leurs vies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.