Afrique du Sud : le PDG de South African Airways démissionne

Le président-directeur général (PDG) de South African Airways (SAA), Vuyani Jarana, a décidé de quitter l’entreprise, dénonçant les « incertitudes quant au financement » du plan de relance de la compagnie et la « lenteur en matière de prise décision », dans une lettre de démission adressée au conseil d’administration.

« Le plan de redressement est mal en point. En tant que PDG de la compagnie, je ne peux plus garantir au conseil et au grand public que ce plan est réalisable », a-t-il indiqué.

Le transporteur aérien sud-africain fait face depuis plusieurs années à d’importantes difficultés financières. Vuyani Jarana, un ancien dirigeant de l’opérateur télécoms Vodacom, avait été engagé en 2017 pour piloter notamment ce plan de redressement de la compagnie qui prévoyait un retour à la rentabilité à partir de 2021.

Ce plan de redressement comprend, entre autres des mesures de réduction des coûts, la suppression des lignes non rentables et la transformation de la filiale low-cost Mango en transporteur hybride.

L’Afrique du Sud a enregistré aussi, fin mai la démission de Phakamani Hadebe, 16 mois après sa nomination à la fonction de directeur exécutif de l’Eskom, compagnie d’électricité asphyxiée de dettes. « Il n’est un secret pour personne que cette fonction a des demandes inimaginables qui ont malheureusement eu un impact négatif sur ma santé. Dans l’intérêt de l’Eskom et de ma famille, j’ai donc décidé de me retirer », a indiqué Hadebe pour motiver son départ.

La volonté du président Cyril Ramaphosa de relever les entreprises publiques en difficulté, dont South African Airways et Eskom, ne sera pas aussi facile à honorer.

A propos de François Saint-Sauveur

Journaliste Ex RFI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.