Ndjamena est la ville la plus chère en Afrique

Le cabinet Mercer qui vient de publier son classement 2019 des villes les plus chères au monde, révélant dans sa 25ème édition, que N’Djamena (Tchad), Kinshasa (RDC) et Libreville (Gabon), ont été classées comme les villes les plus chères en Afrique, en termes de coût de la vie.

La capitale tchadienne N’Djamena est classée la première ville la plus chère en Afrique et la 11ème cité la plus chère dans le monde.

Le classement Mercer orienté vers les expatriés, se base sur un certain nombre de paramètres dont la fluctuation monétaire, le coût du loyer, l’inflation des coûts des biens et services et puis la connexion internet.

L’on retiendra que le trio africain des villes les plus chères est constitué de capitales de pays producteurs de pétrole. Tout juste après ce podium, on retrouve Lagos, capitale économique du Nigeria, 8ème exportateur mondial de l’or noir, considéré comme le symbole même du paradoxe pétrolier africain.

Lagos est suivie de Luanda, capitale de l’Angola, un autre grand producteur africain de brut. La ville ivoirienne d’Abidjan est classée sixième ville la plus chère d’Afrique et la trentième mondiale.

A l’inverse, les villes africaines les moins chères sont celles des pays à économie intermédiaire ayant développé des infrastructures de qualité et atteint un certain niveau de gestion des flux et des services, relève le cabinet Mercer. Cape Town et Johannesburg figurent parmi les villes les moins chères d’Afrique et du monde.

L’enquête 2019 sur le coût de la vie réalisée par Mercer révèle que huit des dix villes les plus chères au monde pour les expatriés sont des villes asiatiques, ce qui résulte du coût élevé des biens de consommation des expatriés et du dynamisme du marché de l’habitation. Tokyo (2), Singapour (3) et Séoul (4) arrivent en tête de liste, tandis que Hong Kong est classée la première ville la plus chère du monde pour la deuxième année consécutive.

Les autres villes figurant dans le top dix sont Zurich (5), Shanghai (6), Ashgabat (7), Beijing (8), New York (9) et Shenzhen (10). Les villes les moins chères du monde pour les expatriés sont Tunis (209), Tachkent (208) et Karachi (207).

A propos de Arsene Severin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.