Les Zimbabwéens ont droit à un retrait de 1000$ en devises par jour

Les ressortissants Zimbabwéens ont la possibilité de retirer jusqu’à 1.000 dollars par jour de leurs comptes en devises sans restriction, suite à une nouvelle décision prise par la Banque centrale du pays, a annoncé lundi dernier, le ministre des Finances, Mthuli Ncube.
Le gouverneur de la banque centrale, John Mangudya, a déclaré que les personnes et les entreprises zimbabwéennes détiennent actuellement 1,3 milliard de dollars en comptes en devises.
Néanmoins, seuls les particuliers sont concernés par cette disposition, a fait noter Mangudya, expliquant que les entreprises sont obligées d’avoir l’aval de leurs banques si elles ont besoin de dollars en espèces.
Le Zimbabwe en proie à une sévère pénurie de devises tente de relancer son économie en crise, tout en se préparant à relancer sa propre monnaie après une décennie de dollarisation.
Les autorités de Harare ont renommé la semaine dernière, la monnaie intérimaire, le dollar RTGS ou le dollar zimbabwéen, et en ont fait l’unique monnaie légale du pays, mettant ainsi fin à une décennie de dollarisation. Une décision qu’elles considèrent comme une étape décisive vers la mise en place d’un système monétaire viable et durable.
Pour un début, le pays a prévu d’imprimer initialement 400 millions de dollars zimbabwéens. Une somme qui sera progressivement mise en circulation pour combler le vide laissé par la fin de la dollarisation du pays. Le gouvernement veut ainsi écarter tout risque d’impression massive de l’argent, comme ce fut le cas en 2008 et qui avait conduit à une hyperinflation sans précédent.
Le président Emmerson Mnangagwa qui a remplacé Robert Mugabe, après un coup d’État en novembre 2017, doit depuis faire face à une économie presque en faillite.
Ce pays d’Afrique australe souffre de sécheresse, d’inflation, de chômage, de pénuries de devises, et de carburant, ainsi que de coupures d’électricité quotidiennes pouvant durer jusqu’à 15 heures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.