Un sommet à Paris pour lancer une économie sociale, solidaire et inclusive

Le premier sommet international dédié à l’économie sociale et solidaire (ESS) et à l’économie inclusive, baptisé ‘‘Pact for Impact Summit’’, prend fin ce jeudi à Paris.

Organisé par la France sur le modèle des conférences sur le climat (COP), ‘‘Pact for Impact Summit’’ rassemble les parties prenantes dans une Alliance mondiale pour l’économie sociale et inclusive, le but étant de parvenir à établir au bout des deux jours de rencontre «une feuille de route ambitieuse et détaillée pouvant être utilisée par diverses parties prenantes pour des actions concrètes» dans le domaine de l’économie sociale et solidaire et l’économie inclusive.

La rencontre, à laquelle prennent part plus de 400 participants sera sanctionnée par la signature d’une déclaration commune et l’adoption d’une feuille de route. Avec la signature de la déclaration, les États s’engagent sur un certain nombre d’objectifs qui seront évalués lors des prochains sommets.

«Face aux nombreux défis écologiques et sociaux, présents et futurs –(changement climatique, lutte contre inégalités, migration, sécurité alimentaire, transition démographique, accès à la santé et à l’éducation…)-, nous avons la volonté de créer une nouvelle coalition avec tous les acteurs étatiques et la société civile, de porter au plus haut niveau une vision politique, de forts engagements et des mesures concrètes pour accélérer le développement de l’économie sociale et inclusive au niveau mondial, afin d’élargir les solutions qu’il apporte au niveau local, et d’en faire un pilier de l’économie de demain», a déclaré Christophe Itier, le Haut Commissaire des Nation Unies à l’ESS.

Pour le comité d’organisation de ce sommet, il y a urgence à agir. Ainsi  Pact for Impact propose de doter le monde d’une nouvelle ambition qui concilie la performance économique et l’impact social et environnemental.

«Les entreprises de l’Économie Sociale et Solidaire et de l’Économie Inclusive peuvent jouer un rôle majeur d’accélérateur dans cette transformation globale, en quête de solutions pour un monde meilleur», lit-on sur le site dédié au sommet.

Les recommandations et les engagements des participants seront présentés devant l’Assemblée Générale de l’ONU, en septembre prochain à New-York.

A propos de adam eugene

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.