Maroc-Small Business act : La première mouture des recommandations de la CGEM est fin prête

Le premier draft des recommandations de la Confédération générale des entreprises marocaines (CGEM- Patronat marocain) pour le projet  »Small Business act » est fin prêt, a annoncé la confédération marocaine.

Ce document a été préparé par la Commission TPE, PME, GE-PME et Auto-entrepreneur, en concertation avec plusieurs opérateurs publics dont la Caisse centrale de garantie (CCG) et l’Agence marocaine de développement des investissements et des exportations (AMDIE).

Cette première mouture du document sera présentée prochainement au bureau directeur de la CGEM.

Le président de la CGEM, Salaheddine Mezouar, ensemble avec les autres membres du bureau, vont y travailler dessus afin d’arrêter la version finale, qui sera présentée, d’ici septembre prochain, au ministre de l’économie et des finances, Mohamed Benchaâboun.

Le projet  »Small Business act » comporte plusieurs mesures pour la promotion de l’investissement, l’amélioration de l’accès au financement et du cadre fiscal ainsi que la simplification des procédures en faveur des TPME.

Il vise donc à mettre en place un cadre stratégique pour développer les petites et moyennes entreprises (PME) en général et à créer une vision intégrée pour dépasser les contraintes auxquelles font face les très petites entreprises (TPE).

Outre leur poids dans le tissu économique marocain, les TPE disposent d’un grand potentiel de créer de l’emploi et contribuent au développement durable, lequel est capable de générer de la richesse, lutter contre la pauvreté ainsi que d’améliorer le niveau de vie et l’inclusion sociale.

Le gouvernement marocain avait fait savoir qu’un site dédié sera consacré au projet. Ce site web exposera toutes les mesures existantes en termes d’accompagnement des entreprises. Une étape qui sera suivie par le lancement du « Small Business Act », avait indiqué le ministre Benchaâboun.

Bureaucratie excessive, lenteur administrative, difficultés de recouvrement, concurrence déloyale… les doléances des petits entrepreneurs sont nombreuses et les mesures d’accompagnement de cette catégorie d’entreprises, sont nombreuses également, mais « assez complexes et dispersées », avait-il reconnu.

C’est pour trouver des solutions à toutes ces difficultés qu’a germé  l’idée d’un site web regroupant l’ensemble des mesures d’accompagnement et de facilitation des investissements.

A propos de François Saint-Sauveur

Journaliste Ex RFI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.