Maroc/USA : Développer davantage les relations commerciales

Le Maroc et les Etats-Unis d’Amérique ont exprimé leur volonté de densifier leurs échanges commerciaux, à l’occasion de la 6ème session du Comité conjoint chargé du suivi de l’Accord de libre-échange Maroc-USA, qui s’est tenue, ce mardi 16 juillet à Rabat.

La session a été co-présidée par le ministre marocain de l’industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique, Moulay Hafid Elalamy et le représentant adjoint du commerce des États-Unis pour l’Europe et le Moyen-Orient, Dan Mullaney.

Lors de leur discussions sur les moyens de doper les échanges commerciaux bilatéraux, les deux parties ont convenu de donner plus de contenu et de dynamisme à l’accord de libre-échange liant les deux pays, notamment au niveau des secteurs de l’agriculture, du textile, de l’investissement et de la douane.

L’accord de libre-échange constitue un catalyseur de rapprochement des communautés d’affaires des deux pays, a indiqué Moulay Elalamy, soulignant que cette rencontre a été l’occasion de dresser le bilan et d’évaluer le niveau de mise en œuvre de cet accord.

Dan Mullaney a, pour sa part, souhaité de voir développer les relations commerciales entre le Maroc et les Etats-Unis et de promouvoir l’investissement. Il a, par ailleurs, salué le niveau des échanges commerciaux entre les deux pays.

Selon les chiffres de Rabat, les investissements directs étrangers (IDE) au Maroc, en provenance des Etats-Unis d’Amérique, ont connu une hausse durant la période allant de 2012 à 2018. Ils ont représenté en 2018 environ 5,2% du total des flux des IDE entrants au Maroc.

A noter que plus de 120 entreprises américaines sont présentes au Maroc, un signe de confiance dans le potentiel du royaume, en tant que terre prédisposé aux investissements extérieurs.

A propos de François Saint-Sauveur

Journaliste Ex RFI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.