Le Maroc abritera la 12ème édition des Jeux africains à partir du 19 août

La 12ème édition des Jeux africains aura lieu du 19 au 31 août au Maroc, une messe sportive qui réunira plus de 6.000 athlètes venant de 54 pays africains.

Selon le Directeur Général du comité d’organisation, Abdellatif Obad, «il s’agit d’un méga-événement continental de calibre mondial, qui nécessite des impératifs techniques et organisationnels très pointus».

Le Comité d’organisation de l’événement qui est composé de quatre instances dont l’Union des confédérations sportives africaines (UCSA), l’Union Africaine (ACNOA) et le Comité d’organisation des Jeux africains de Rabat (COJAR), a mis en place un village africain de normes internationales à la résidence de l’Université Internationale de Rabat pour héberger les délégations sportives africaines.

Le Comité a élaboré un master plan désignant l’ensemble des sites de compétition, avec un rayon de 10 km entre le site d’hébergement et l’ensemble des sites de compétition et d’entraînement des athlètes.

Aussi, quatre autres villages seront mis en place, dont un à Casablanca devant abriter 1.000 membres de délégations sportives de trois disciplines: le badminton, le handball et la natation.

Deux guides ont également été élaborés pour accompagner les différentes délégations: un guide antidopage et un guide médical. En outre, deux fan- zones seront mis à la disposition des supporters.

Par ailleurs, et conformément aux règlements des Jeux africains, un programme culturel, scientifique et d’animations périphérique, axé sur quatre éléments sera mis en place.

Il s’agit des conférences sur les valeurs des Jeux africains, le patrimoine héritage africain, des activités culturelles et artistiques et des spectacles et animations.

L’édition 2019 verra le déroulement des épreuves dans 29 disciplines, dont 17 seront qualificatives pour les Jeux olympiques de Tokyo en 2020.

Parmi les compétitions qualificatives, figurent l’athlétisme, l’aviron, le canoë-kayak, le volley-ball de plage, le cyclisme (VTT), le cyclisme de route, le tir à l’arc, le tir sportif, le badminton, le tennis, le taekwondo, le judo, la lutte, l’escrime, l’haltérophilie, la natation et le tennis de table.

Des tournois de sports collectifs (football, handball, basket-ball, volley-ball) seront en outre organisés sans qu’ils ne soient qualificatifs aux JO 2020.

A propos de Arsene Severin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.