Inauguration au Kenya du plus grand parc éolien d’Afrique

Le président Kenya, Uhuru Kenyatta a inauguré officiellement, ce vendredi 19 juillet, le projet d’énergie éolienne du lac Turkana, le plus grand parc éolien d’Afrique qui était déjà en fonction depuis septembre passé.

Le président Kenyatta a déclaré à l’occasion, qu’«aujourd’hui, nous relevons à nouveau la barre pour le continent en dévoilant le plus grand parc éolien d’Afrique, le projet éolien du lac Turkana».

Il a salué les retombées positives de l’investissement consenti (600 millions d’euros de budget), qui s’avère le plus important dans le secteur privé au Kenya et en Afrique de l’Est.

«Le projet augmentera notre production électrique de 13 %, il réduira notre dépendance à l’énergie thermique et protègera le Kenya des pénuries durant les sécheresses», a-t-il ajouté, précisant que l’ambition de son pays est de s’assurer une «autonomie énergétique».

Construite dans une région aux paysages lunaires sur la rive est du lac Turkana (au nord du pays), et dans un corridor naturel considéré comme un des endroits les plus venteux au monde, l’infrastructure est équipée de 365 éoliennes.

Le parc éolien a été achevé en mars 2017, mais n’a pu être connecté au réseau électrique kenyan qu’en septembre 2018. Depuis cette dernière date, il a produit plus d’un milliard de kilowatts, à des coûts, 60 % moins chers que la production thermique.

Selon des spécialistes, le Kenya produit déjà l’essentiel de son énergie grâce à l’hydroélectrique, la géothermie ou l’éolien, et ce nouveau parc s’inscrit dans le cadre de sa volonté de produire 100 % de son énergie grâce à des sources renouvelables d’ici à 2020.

Soulignons que le projet inauguré a bénéficié d’un prêt de 178 millions d’euros de l’Union européenne et du financement d’un consortium de sociétés européennes et africaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.