TICAD-7 – Yokohama : Le Premier ministre japonais annonce le lancement du projet «NAPSA»

Le Premier Ministre japonais, Shinzo Abé, a annoncé mercredi 20 août, à l’ouverture de la 7ème Conférence internationale de Tokyo pour le développement de l’Afrique (TICAD 7), le lancement du projet de la «Nouvelle approche pour la paix et la stabilité en Afrique » (NAPSA), qui viserait « la prospérité de l’Afrique ».

Le Premier ministre japonais a expliqué devant plusieurs Chefs d’Etat africains, des hauts responsables de l’Union Africaine (UA), de la Banque de Développement Africaine (BAD) et de l’ONU, que « la NAPSA entend soutenir les efforts de prévention des conflits, de médiation et de conciliation par le biais d’une coopération avec l’Union Africaine et les Communautés économiques régionales ».

La nouvelle approche devrait également apporter « son aide à l’élaboration de systèmes solides au niveau judiciaire, administratif et législatif, afin que la construction d’une nation ne fasse pas marche arrière à cause de conflits».

Dans ce cadre, Shinzo Abé  a confié sur un ton de satisfaction que «le gouvernement japonais a accueilli jusqu’à présent un total de 676 policiers, procureurs et juges issus de 39 pays africains, permettant un élargissement des connaissances en matière de justice criminelle et de prévention des crimes».

Plus de 140 policiers des différents pays africains ont suivi un stage à l’Agence nationale de la police, de 2013 à 2018, a ajouté le Premier ministre japonais qui avait présenté au préalable «La nouvelle TICAD» qui «constitue un grand tremplin » pour les « deux E (Entrepreneuriat et Entreprise) et les deux I (Investissement et Innovation).

Il a assuré ses hôtes africains de la disposition de son gouvernement à œuvrer pour un renforcement de la présence des entreprises japonaises sur le continent africain.

Le thème principal de la TICAD 7 est « Faire progresser le développement de l’Afrique en recourant aux peuples, à la technologie et à l’innovation». Le Japon vise ouvertement à renforcer de plus en plus ses liens économiques avec le continent africain où son voisin chinois est déjà quasiment omniprésent.

A propos de adam eugene

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.