Mise en service officielle d’une centrale thermique au Bénin

Une centrale thermique de 127 Mégawatts destinée à améliorer l’offre énergétique sur le territoire béninois, a été officiellement mise en service ce jeudi à Maria-Gleta dans la commune d’Abomey Calavi, à une vingtaine km au nord de la capitale, Cotonou.

L’infrastructure est composée de 7 moteurs d’une puissance de 18,5 Mégawatts chacun, d’un poste d’évacuation 161 kV extensible à 400 Mégawatts de capacité et d’un système de connexion au réseau Gas.

La centrale est desservie par une route d’accès de 3 km suivis d’autres travaux d’urbanisation tels, l’extension du réseau électrique, la construction de salles de classe, d’infirmerie et de centre de santé.

Pour le ministre béninois de l’Energie, Jean-Claude Houssou, cette nouvelle centrale est «une initiative historique» au Bénin car elle fournira, au démarrage, 127 Mégawatts au pays et «permettra de démobiliser les groupes électrogènes loués jusque-là pour une capacité de 180 mégawatts».

Le projet a coûté une enveloppe de 220 millions de dollars, financée par l’Etat béninois et plusieurs partenaires en développement, telles la Banque Islamique de développement (BID), la Banque Ouest Africaine du développement (BOAD) et la Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO (BIDC).

Cette centrale thermique constitue la première étape de la construction du méga-complexe de 500 MW annoncée par les autorités béninoises en vue d’atténuer la dépendance énergétique au Bénin et de mettre fin des délestages récurrents.

A propos de Arsene Severin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.