L’Allemagne récuse Philippe Mangou comme ambassadeur ivoirien sur son territoire

L’ancien chef d’état-major des armées en Côte d’Ivoire, Philippe Mangou, a été nommé au poste d’Ambassadeur ivoirien en Allemagne, mais cette personnalité n’était pas le bienvenu à Berlin.

Les autorités allemandes ont carrément opposé une fin de non-recevoir au diplomate militaire qui a été nommé par le Président Alassane Ouattara, après avoir mis fin, le 18 août dernier, à sa mission d’ambassadeur ivoirien au Gabon où il a passé sept ans.

Pour rappel, Mangou qui était chef d’état-major des armées sous le régime de l’ex-président Laurent Gbagbo, s’était rallié au camp d’Alassane Ouattara pendant la crise postélectorale (2010-2011). Il a été ex-témoin à charge dans le procès Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé (ancien ministre) à la Cour pénale internationale (CPI).

Le diplomate attend, à Abidjan, sa nouvelle accréditation dans un autre pays. En Allemagne, il sera remplacé par un général à la retraite, Nicolas Kouakou.

A propos de François Saint-Sauveur

Journaliste Ex RFI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.