RDC-Ebola: L’ex-ministre de la Santé Oly Ilunga assigné à résidence pour détournement de fonds

La Cour de cassation de la République Démocratique du Congo (RDC) a assigné à résidence le docteur Oly Ilunga, ancien ministre congolais de la Santé, poursuivi pour détournement de 4,3 millions de dollars destinés à la lutte contre Ebola, a-t-on révélé à Kinshassa.

«Le collectif de avocats du Dr Oly Ilunga Kalenga, ancien ministre de la Santé de la RDC, informe que ce dernier a été assigné à résidence surveillée par ordonnance de la Cour de cassation» a précisé son avocat Guy Kabeya, après sa comparution mardi devant la Cour de cassation qui siégeait en chambre du conseil.

Le docteur Ilunga est accusé d’avoir détourné 4,3 millions de dollars mis à sa disposition pour lutter contre l’épidémie d’Ebola, qui a tué plus de 2.000 personnes dans l’est du pays depuis le 1er août 2018.

Il avait d’abord démissionné le 22 juillet, en désaccord avec le président Félix Tshisekedi qui venait de lui retirer la conduite de la riposte anti-Ebola.

L’ex-ministre  interdit de quitter le territoire national quelques jours après sa première audition fin août, a  promis «de se défendre avec la plus grande énergie pour son honneur», ont confié samedi ses avocats à la presse congolaise.

Son entourage affirme qu’il n’a reçu du Trésor public que 2,4 millions de dollars en onze mois pour lutter contre Ebola. «Les pièces comptables dans le dossier attestent que cette somme a été utilisée exclusivement aux fins de la lutte contre la maladie à virus Ebola », ont assuré ce week-end ses avocats.

Entre temps, l’épidémie d’Ebola poursuit sa progression dans l’est du pays avec 2.050 morts depuis sa réapparition le 1er août 2018.

Plus de 200.000 personnes ont été vaccinées au fil de cette dixième épidémie sur le sol congolais, de loin la plus grave. C’est la deuxième plus mortelle après celle qui a ravagé l’Afrique de l’Ouest en 2014 (Guinée, Liberia, Sierra Leone) avec un bilan de 11.000 morts.

L’épidémie touche actuellement trois provinces de l’est de la RDC: le Nord-Kivu d’où elle est partie, l’Ituri et le Sud-Kivu. Elle a également touché l’Ouganda voisin.

A propos de François Saint-Sauveur

Journaliste Ex RFI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.