Le groupe saoudien Acwa Power construira deux centrales solaires en Ethiopie

La compagnie d’électricité saoudienne Acwa Power a décroché un double contrat de 300 millions de dollars pour l’installation de deux centrales solaires photovoltaïques en Ethiopie, d’une puissance de 125 MW chacune.

Acwa Power a été choisi, parmi plusieurs autres candidats, en raison de son tarif proposé, soit 2,526 cents de dollar le kilowattheure. C’est «le plus bas d’Afrique et l’un des plus bas du monde», à en croire le ministère éthiopien des Finances. Les deux infrastructures seront implantées dans les Etats de Somali et d’Afar, à l’est du pays.

L’Ethiopie avait lancé, en tout, un appel d’offres pour la construction de six centrales solaires d’une capacité combinée de 798 MW. Ces projets sont à développer dans le cadre d’un partenariat public-privé pour une enveloppe estimée à environ 795 millions de dollars et partiellement financée par le gouvernement.

Déjà d’ici à l’horizon 2020, Addis-Abeba envisage de faire passer sa capacité de production solaire de 11 MW (capacité actuelle selon l’Agence internationale des énergies renouvelables) à 300 MW.

Tous ces plans seront mis en œuvre en collaboration avec le programme Scaling Solar de la Société financière internationale, un membre du groupe de la Banque mondiale. L’objectif poursuivi est celui d’accélérer la mise en place de ces centrales solaires, en fournissant des garanties et des financements aux investisseurs.

L’énergéticien Acwa Power qui est présent en Afrique, au Moyen-Orient et en Asie du Sud-Est a été écarté, en mai dernier, d’un mégaprojet marocain baptisé Noor Midelt I.

A propos de Arsene Severin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.