L’ONU et l’UA pour un partenariat renforcé en Afrique

Le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté une déclaration portant sur le renforcement de la coopération entre l’Organisation des Nations Unies (ONU) et l’Union africaine (UA), dans un contexte d’exacerbation des crises en Afrique.

Le texte de la déclaration consacrée au partenariat entre les deux organisations, a été adopté mardi par les 15 membres de l’organe exécutif de l’ONU.

Dans un communiqué de presse, le Conseil de Sécurité reconnait les progrès accomplis en termes de coopération entre l’ONU et l’UA, et souligne par conséquent « qu’il importe de renforcer encore cette coopération et de nouer (…) un partenariat efficace avec le Conseil de paix et de sécurité de l’Union Africaine » pour aider ce dernier relever les défis communs de la sécurité collective en Afrique.

Quoi que l’UA soit confrontée au problème récurrent de manque de ressources matérielles et humaines nécessaires pour intervenir efficacement dans les conflits, l’ONU lui reconnait sa connaissance du continent, utile pour prévenir et régler les conflits armés.

« Le Conseil reconnaît le rôle que joue l’Union africaine pour prévenir ou régler les conflits sur le continent africain et exprime son appui aux initiatives de paix menées par l’Union africaine et aux initiatives similaires d’organisations sous-régionales », lit-on dans le communiqué.

Le Soudan, le Mali et la République centrafricaine sont cités par le Conseil de Sécurité, comme de récentes zones de conflits en Afrique, où l’UA continue à apporter sa contribution dans la recherche du retour à la paix et à la sécurité.

Le Conseil de sécurité de l’ONU entend resserrer ses relations avec le Conseil de paix et de sécurité de l’UA, « en accroissant l’efficacité de leurs réunions consultatives annuelles, en tenant des consultations en temps opportun et en organisant conjointement des missions sur le terrain ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.