Le prince Harry d’Angleterre en tournée dans quatre pays africains

Le prince Harry du Royaume-Uni, et sa petite famille entament ce lundi, une tournée en Afrique, qui doit démarrer par le Cap, en Afrique du Sud.

Le prince britannique a annoncé avec enthousiasme, son voyage sur son compte Instagram, estimant qu’«au cours des deux dernières décennies, l’Afrique a été ma deuxième maison».

Le point fort de son séjour en Afrique du Sud, qu’il a «hâte» de montrer à son fils, sera sans doute la rencontre prévue mercredi avec le prix Nobel de la paix, Desmond Tutu, l’une des personnalités incontournables de la lutte contre l’apartheid et ami proche du premier président sud-africain noir, Nelson Mandela.

Jeudi, le prince poursuivra sa tournée africaine sans sa famille. Il se rendra successivement au Botswana, en Angola et au Malawi. La famille princière restera en Afrique du Sud pour d’autres engagements.

Au Botswana, qui abrite un tiers des éléphants sauvages du continent et réputé pour ses safaris de luxe, le prince Harry s’intéressera à la protection de la faune, un sujet qui lui tient à cœur.

En Angola, il marchera dans les pas de sa défunte mère, Diana, qui s’était engager contre les mines antipersonnel dans ce pays en 1997, quelques mois avant sa mort dans un accident de voiture à Paris. Il devrait y visiter un programme de déminage à Huambo (centre-ouest) et un hôpital orthopédique.

La lutte contre le braconnage sera au menu du programme princier au Malawi, dernière escale de sa tournée africaine.

Le duc et la duchesse de Sussex concluront leur tournée le 2 octobre en Afrique du Sud par une rencontre avec Graça Machel, l’épouse de feu Nelson Mandela, et un entretien avec le président sud-africain, Cyril Ramaphosa.

A propos de Arsene Severin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.