Le FMI prévoit pour le Sénégal 6,8% de croissance en 2020

Le Fonds monétaire international (FMI) prévoit pour le Sénégal, un taux de croissance économique de 6,8% en 2020, contre 6% cette année, a révélé ce lundi à Dakara, la représentante résidente du FMI au Sénégal, Corinne Deléchat.

Lors d’un point de presse tenue à l’issue de la signature d’un accord de principe entre les services du FMI et l’Etat du Sénégal pour la 2ème phase du plan Sénégal émergent (PSE), Corinne Deléchat estime que la croissance en 2019 «aurait pu être un peu plus élevée».

Au Sénégal, «on est en train d’avoir une dynamique qui va en s’accélérant et on prévoit une croissance de 6,8 % en 2020, a-t-elle déclaré, ajoutant qu’«à moyen terme, on a des perspectives très favorables avec l’investissement privé et les investissements dans les ressources en hydrocarbures».

« Le déficit de la balance courante augmenterait jusqu’en 2021 du fait des importations nécessaires pour la construction des projets d’hydrocarbures, et enregistrerait une baisse au démarrage de la production et de l’exportation du pétrole et du gaz », a ajouté la représentante du FMI.

Dakar entend démarrer en 2021 la production des réserves de gaz et de pétrole découvertes ces dernières années.

L’accord de principe signé entre les deux parties prévoit une série de politiques et de réformes à mettre en œuvre par l’Etat sénégalais en vue d’une bonne conduite en termes de croissance et d’endettement et d’une gestion « transparente » des récentes découvertes d’hydrocarbures.

Il devrait également permettre au Sénégal de bénéficier de l’Instrument de coordination des politiques économiques (ICPE) du Fonds.

Le conseil d’administration de l’institution financière approuvera ledit accord d’ici à mi-décembre 2019, a déclaré Corinne Deléchat.

A propos de adam eugene

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.