Cameroun/éboulement de terrain : Le président Biya ému par le décès de plusieurs compatriotes

Le président camerounais s’est dit ému par la disparition d’une quarantaine de personnes dans l’éboulement de terrain qui a eu lieu, mardi, après de fortes pluies tombées à Gouatchié 4, un quartier populaire de Bafoussam, à l’ouest du pays.

«J’ai appris avec émoi, le décès de plusieurs compatriotes, suite à un éboulement de terrain survenu au quartier à Bafoussam. Je tiens en cette dramatique circonstance, à adresser aux familles des victimes, mes sincères condoléances, auxquelles je joins la compassion émue de mon épouse», a écrit le chef de l’Etat au gouverneur local. Il a aussi transmis ses «vœux de prompt rétablissement aux blessés».

Le glissement de terrain qui s’est produit dans la nuit de lundi à mardi a fait jusque-là au moins 42 morts, d’après un communiqué officiel qui a parlé d’un bilan « provisoire ». Quatre femmes enceintes et de nombreux enfants figurent parmi les victimes de cette catastrophe naturelle et des dizaines de personnes sont toujours portées disparues.

D’après la presse locale, les autorités avaient qualifié la région montagneuse concernée de zone dangereuse et avaient demandé à la population de l’évacuer, mais celle-ci n’avait pas obtempéré. Une dizaine de maisons ont été emportées par l’éboulement avec leurs occupants.

«Les habitations qui se sont effondrées sont construites à flanc de colline dans une zone à risques», a précisé un responsable administratif qui a rassuré que «les recherches se poursuivent» pour retrouver d’éventuels survivants. Le gouvernement a annoncé une aide dérisoire de cinq millions de francs CFA, soit environ 7.000 euros aux populations sinistrées.

En juillet 2018, cinq personnes avaient trouvé la mort dans des éboulements provoqués par les inondations à Limbé, une ville balnéaire située également à l’ouest du Cameroun.

A propos de © 2016 Agence Afrique

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.