Burkina Faso : Mise en service du barrage hydroélectrique de Samendéni

Le président du Burkina Marc Christian Kaboré a inauguré le week-end écoulé le barrage de Samendéni, dans l’ouest du pays, d’une capacité de 1,5 milliard de m3 d’eau, qui servira de tremplin pour développer le pôle de croissance de l’Ouest.

«Plus grand barrage de l’Ouest du Burkina Faso, Samendéni va contribuer à la croissance du Produit Intérieur Brut de près de 2% et à la création d’au moins 100.000 emplois directs et indirects», a affirmé Roch Marc Christian Kaboré sur son compte Twitter après avoir ouvert les vannes du barrage samedi matin.

Les travaux de construction du barrage qui ont débuté en 2010, avaient été confiés au groupement d’entreprises maroco-burkinabè, une Société générale des travaux du Maroc et à Fadoul Technibois. Le chantier consiste en un lac artificiel de plus de 1,5 milliard de m3 et une centrale électrique d’une capacité de 3,74 MW.

Le barrage devrait permettre l’émergence d’un pôle de croissance agro-industriel dans la vallée du fleuve Mouhoun, où 1.500 hectares de terres sur les 21.000 hectares prévus sont déjà irrigués.

«Ce barrage de Samendéni va contribuer, de toute évidence à l’atteinte de la sécurité alimentaire dans notre pays», a également déclaré le président de la République.

«Nous menons actuellement les études pour évaluer la mise en œuvre de l’agropole», a pour sa part expliqué le coordonnateur du programme de développement intégré de Samendéni, Abdoulaye Ouédraogo, précisant que les travaux de la première phase de l’aménagement seront achevés en 2021.

Près de 40 % des parcelles aménagées seront attribuées aux exploitants familiaux, en plus de la mise en place d’une aire agro-industrielle de 100 hectares.

Initié pour doper les exportations et attirer de nouveaux investisseurs, la politique des pôles de croissance au Burkina Faso, a pris corps en 2012 avec un projet pilote, le Bagrépôle, inscrit dans la Stratégie de croissance accélérée et de développement durable.

Parmi les autres projets en étude, figure le pôle touristique de l’Est et le pôle de croissance du Sahel, axé sur les potentiels minier, pastoral et touristique.

A propos de Arsene Severin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.