Kenya : Trois «terroristes» arrêtés pour avoir tenté de pénétrer dans un camp militaire britannique

Trois présumés «terroristes» ont été arrêtées pour avoir tenté de pénétrer dans un camp militaire britannique dans le centre du Kenya, selon un rapport de la police kenyane rendu publique lundi.

Les policiers «ont arrêté trois suspects de terrorisme, qui avaient un peu plus tôt, tenté en vain de pénétrer par effraction dans le camp militaire britannique», selon le rapport. Les suspects qui n’étaient pas armés avaient été repérés sur des images de télésurveillance et arrêtés dans la ville de Nanyuki.

« Les trois suspects sont interrogés pour savoir quelles sont leurs motivations », a affirmé le chef de la police dans la province de la Vallée du Rift, Marcus Ochola.

Les suspects ont été arrêtés dimanche après-midi, quelques heures après l’attaque par des Shebab d’une base américano-kenyane sur la côte de la région de Lamu (sud-est) au cours de laquelle trois Américains ont été tués.

Chassés de Mogadiscio en 2011, les Sebabs somaliens ont perdu l’essentiel de leurs bastions en Somalie, mais ils contrôlent toujours de vastes régions rurales d’où ils organisent des actions de guérilla et des attentats-suicides. On estime qu’ils sont actuellement entre 5.000 et 9.000 combattants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.