Maroc: Le polisario affligé par l’ouverture du consulat de Gambie à Dakhla

Moins d’un mois après l’ouverture par les Iles Comores d’un consulat dans la ville de Laâyoune, au Sahara marocain, la Gambie ouvre  officiellement ce mardi son consulat à Dakhla, infligeant ainsi un nouveau revers au polisario, le mouvement séparatiste soutenu et hébergé par l’Algérie.

Alger avait réagi furieusement à l’ouverture du consulat des Comores, en décembre dernier, et il est fort probable qu’elle en fasse de même avec la décision de la Gambie.

Les responsables algériens ont en effet une crainte bleu de la multiplication des représentations diplomatiques des pays africains dans les villes du Sahara marocain, ce qui va dans le sens de la confirmation du soutien croissant à la marocanité du Sahara.

Cette dynamique avait été lancée par la Côte d’Ivoire qui avait ouvert, en juin dernier, un consulat honoraire à Laâyoune, ville où le Sénégal dispose également d’un consulat honoraire.

Ce mouvement sera même renforcé par l’ouverture de représentations diplomatiques d’au moins quatre pays africains à Laâyoune avant la fin de l’année, d’après de récentes déclarations du ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita.

A propos de François Saint-Sauveur

Journaliste Ex RFI

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

5 + cinq =