Coronavirus : Pékin accuse les Etats-Unis de créer la panique et de « répandre la peur »

Le gouvernement chinois a dénoncé les réactions des Etats-Unis dans leur réponse à l’épidémie mortelle de coronavirus qui sévit en Chine, les accusant de provoquer plutôt une «panique» et de «répandre la peur».

Washington a déclaré le week-end dernier une urgence de santé publique et décidé de refuser l’entrée sur son territoire aux ressortissants étrangers ayant visité la Chine au cours des deux dernières semaines. Tout citoyen américain qui a été dans la province du Hubei, où a éclaté l’épidémie, est soumis à une quarantaine de 14 jours à son retour aux Etats-Unis.

Le gouvernement américain a déjà ordonné le départ de tout le personnel américain non urgent et des membres de leur famille de la ville de Wuhan, et puis de tous les membres de la famille du personnel américain de moins de 21 ans.

Ces actions américaines «ne pouvaient que créer et répandre la peur», a déploré la porte-parole du ministère chinois des affaires étrangères, Hua Chunying, lors d’un point de presse tenu ce lundi, estimant que Washington devrait offrir une assistance à la place de semer la panique.

«Ce sont précisément les pays développés comme les Etats-Unis qui ont de fortes capacités de prévention des épidémies… qui ont pris l’initiative d’imposer des restrictions excessives contraires aux recommandations de l’OMS », a-t-elle déploré.

Pour l’OMS, qui a déclaré une urgence sanitaire mondiale le 30 janvier dernier, la fermeture des frontières pourrait accélérer la propagation du virus, si les voyageurs entrent dans les pays de manière non officielle, et recommande plutôt d’introduire un dépistage aux postes frontières.

L’épidémie du coronavirus continue de faire des ravages dans l’empire du milieu. Le bilan officiel s’est élevé à 425 morts dans la journée de mardi qui a enregistré 64 nouveaux décès. Le nombre de personnes contaminées a dépassé 20 400 dans le pays.

Le gouvernement chinois a admis des « insuffisances » dans sa réaction face à cette crise sanitaire et fait appel à l’aide extérieure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.