Coronavirus : Le gouvernement kenyan s’oppose à la divulgation des noms des personnes contaminées

Le gouvernement kenyan a rejeté la publication de toute identité des personnes testées positives au Coronavirus, une mesure préconisée par des élus pour permettre l’identification des individus entrés en contact avec les malades.

La proposition venait du sénateur Moses Wetangula qui estime que révéler l’identité des malades « permettra de mieux retrouver ceux qui sont entrés en contact avec des gens infectés». Pour cet opposant, cette démarche aidera à lutter contre la propagation de l’épidémie.

La proposition a provoqué des discussions à différents niveaux dans le pays, mais le porte-parole du gouvernement a tranché en affirmant que la confidentialité doit être garantie conformément à la loi qui est «très claire» à ce sujet.

Nairobi qui avait enregistré son premier cas de Coronavirus le 13 mars, a déjà pris des mesures drastiques contre la maladie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.