Sahara: Nouveau revers pour le polisario au Conseil de sécurité

La polisario a encaissé un nouveau revers au Conseil de sécurité qui a tenu, jeudi, une réunion par visioconférence consacrée à l’examen de la question du Sahara, en réitérant les paramètres de la solution politique définis dans plusieurs résolutions, en particulier la résolution 2494 adoptée le 30 octobre 2019.

Les membres du Conseil de Sécurité de l’ONU ont ainsi confirmé la validité du processus des Tables rondes, provoquant la colère du polisario, Brahim Ghali en tête, qui a fait part de sa « profonde déception ».

Ce processus des Tables rondes avait réuni en décembre 2018 et en mars 2019 à Genève, les quatre protagonistes du conflit régional du Sahara: le Maroc, l’Algérie, la Mauritanie, et le polisario. A l’issue des deux Tables rondes, les participants ont convenu de se réunir de nouveau sous le même format.

A travers ce processus, le Conseil de sécurité vise à parvenir à une solution politique au conflit du Sahara qui soit réaliste, pragmatique, durable, et basée sur le compromis. Il s’agit d’autant de paramètres déjà définis dans les dernières résolutions et qui renvoient à l’Initiative marocaine d’Autonomie, dont le caractère sérieux et crédible a été réaffirmé par le Conseil depuis 2007.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.