OIT : La pandémie du Covid-19 a mis au chômage un jeune sur 6 dans le monde

Envions 16% des jeunes du monde ont perdu leur emploi depuis le début de la pandémie de Covid-19, et ceux qui ont conservé leur emploi ont vu leur temps de travail diminuer de 23%, a révélé l’Organisation international du travail (OIT), dans son dernier rapport publié ce mercredi 27 mai.

Les jeunes sont beaucoup plus touchés par la pandémie, et la progression forte et rapide du chômage chez les jeunes depuis février dernier touche davantage les jeunes femmes que les jeunes hommes, précise l’Observatoire de l’OIT dans son rapport.

La quatrième édition du rapport de l’Observatoire de l’OIT, intitulée « le Covid-19 et le monde du travail », fait noter que la pandémie inflige un triple choc chez les jeunes.

Le rapport cite d’abord l’effondrement des perspectives d’emploi pour les jeunes, ensuite la perturbation de leurs études et formations et enfin l’empêchement pour ceux qui veulent accéder au marché du travail ou cherchent à changer d’emploi.

Avec un taux de 13,6% en 2019, le chômage des jeunes était déjà plus élevé que dans tout autre groupe de population. Environ 267 millions de jeunes étaient sans emploi et non scolarisés ou sans formation.

Le directeur général de l’OIT, Guy Ryder, avertit que si les talents des jeunes et leur énergie sont mis à l’écart en raison de l’absence de possibilités d’emploi et de formation, «c’est notre avenir à tous qui en pâtira et il sera beaucoup plus difficile de reconstruire une économie meilleure dans la période d’après COVID-19».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.