Namibie : Les exportations de bœuf n’ont pas été impactées par la Covid-19

Le plus grand exportateur de bœuf de première qualité en Namibie, Meat Corporation of Namibia (MeatCo), a déclaré ce lundi 1er juin, que la demande du bœuf namibien à l’étranger a augmenté malgré la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19).  

Son directeur général, Mwilima Mushokobanji explique cette performance par la fermeture de quelques usines de transformation de viande dans certains pays durement frappés par la pandémie, occasionnant un déficit au niveau de l’offre mondiale.

«Nos itinéraires logistiques restent compétents et ouverts et nous pouvons toujours exporter vers la Chine, la Norvège et les Etats-Unis », s’est félicité le patron de l’entreprise namibienne de transformation de la viande basée à Windhoek, la capitale de la Namibie.

La Chine, l’Union européenne et les Etats-Unis sont les principaux marchés de destination du bœuf namibien. La Namibie a conquis le marché américain au début de cette année après près de deux décennies de négociations. Elle est de ce fait devenue le premier pays africain à exporter de la viande rouge vers le pays de l’oncle Sam qui reconnaît sa «haute qualité».

Pour les autorités de Windhoek, le marché américain est « lucratif et important ». Selon les prévisions, 860 tonnes de viande de bœuf devraient y être exportées au cours de cette année 2020 et le pays d’Afrique australe ambitionne porter ce volume à 5.000 tonnes d’ici 2025.

La Namibie bénéficie d’un accès en franchise de droits de douane au marché américain en vertu de la loi sur la croissance et les perspectives économiques de l’Afrique (AGOA).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.