Orange compte étendre son marché en Afrique

L’opérateur télécom français Orange, présent dans plusieurs pays africains, lorgne «les grandes économies du continent que sont le Nigeria et l’Afrique du Sud», dans l’objectif de tirer parti des opportunités consécutives à la crise provoquée par la pandémie de Covid-19.

Orange ambitionne «d’avoir une assise géographique africaine plus importante qu’aujourd’hui et d’être présent dans les grandes économies africaines que sont le Nigeria et l’Afrique du Sud », a fait savoir son PDG, Stéphane Richard, dans une interview qu’il a accordée lundi au quotidien économique français Les Echos.

Ce responsable estime que « ces dernières années, Orange a surtout fait de la croissance organique. Nous devons être plus offensifs. Une crise crée des problèmes, mais provoque aussi des opportunités. Orange doit se mettre dans l’état d’esprit de saisir ces opportunités ».

Plus que les télécoms, Orange compte aussi investir dans d’autres segments tels la cyber-sécurité, la transformation digitale des entreprises, ou encore dans de nouveaux métiers comme la santé.

« Si l’on estime qu’il y a des choses à faire, c’est plutôt un calendrier de quelques mois que de quelques années que j’ai en tête », a confié  le PDG d’Orange, Stéphane Richard qui compte passer à l’action dans les tous  prochains mois à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.