Le FMI accorde un prêt de 148 millions de dollars à la Guinée

Le Conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) a approuvé un financement de 148 millions de dollars en faveur de la Guinée, au titre d’une facilité de crédit rapide (FCR), destiné à la mise en œuvre du plan de riposte contre la Covid-19 dans ce pays.

Le ministre guinéen de l’Economie et des Finances, Mamadi Camara a précisé lundi dans une note d’information, que le Conseil d’Administration du FMI « a approuvé, lors de sa réunion tenue le 19 juin 2020 à Washington. DC, un décaissement de 107,1 millions de DTS (environ 148 millions de dollars US) en faveur de la Guinée au titre de la Facilité de crédit rapide (FCR) ».

D’après le ministre, cet accord, ainsi que l’allégement de la dette obtenu en avril dernier dans le cadre du Fonds d’allègement et de secours en cas de catastrophe (CCRT), aideront la Guinée « à répondre aux besoins urgents de sa balance des paiements et d’appuis budgétaires résultant de l’impact négatif de la pandémie de COVID-19 et des mesures d’atténuation ».

Il estime que le financement du FMI contribuera également à catalyser le soutien financier d’autres donateurs.

Mamadi Camara a tenu aussi à saluer, au nom du gouvernement, les « efforts et sacrifices consentis par toutes les composantes de la nation dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19 », ajoutant que le gouvernement a pris des mesures importantes pour garantir la transparence dans l’utilisation des ressources mobilisées pour faire face à la crise provoquée par la Covid-19.

De son côté, le directeur général adjoint du FMI, Mitsuhiro Furusawa, a indiqué que « la Guinée a été gravement touchée par la pandémie», soulignant que le décaissement au titre de la facilité de crédit rapide permettra de répondre rapidement aux besoins urgents du pays et contribuer à catalyser l’aide financière des donateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.