MetLife identifie six innovations Fintech pour stimuler l’inclusion dans la région MENA

MetLife Foundation, fondation éponyme du géant mondial de l’assurance MetLife, s’est prononcée, dans un rapport, sur l’inclusion des communautés marginalisées dans la région du Moyen-Orient et en Afrique du Nord (MENA).

Pour stimuler les niveaux d’inclusion financière des communautés défavorisées dans la région MENA, MetLife Foundation dit avoir identifié six innovations Fintech, déclinées en domaine d’investissement.

Intitulé « The state of financial health startups » le rapport plaide pour que les régulateurs et les investisseurs soutiennent les efforts des entreprises en démarrage dans six domaines clés.

Ainsi, cette fondation recommande aux investisseurs de considérer prioritairement des domaines comme la technologie d’épargne et de création de richesse, la technologie de l’emploi et l’identification numérique. Les trois autres innovations doivent être relatives à l’éducation financière, à l’accès au capital et aux prêts alternatifs.

MetLife Foundation les exhorte à «canaliser des niveaux record d’investissement Fintech au-delà des pays du CCG», à l’instar du Royaume du Maroc et de la Jordanie qui on «des startups à fort potentiel avec une compréhension intime des marchés locaux et des écosystèmes de plus en plus sophistiqués », ont relevé les auteurs du rapport.

Le document met également en exergue douze startups qui utilisent la technologie pour aider les personnes financièrement exclues et les petites entreprises à gérer leurs revenus et leurs dépenses, à résister aux chocs financiers ou à planifier un avenir financier sain.

Parmi ces startups, figure la marocaine Ciwa, qui est présentée dans le rapport comme pionnière en santé financière. Ciwa, rappelle-t-on, est une application de prêt numérique qui offre une traçabilité à des transactions financières auparavant informelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.